Les effets du tabac sur le corps

Les effets du tabac sur le corps

Depuis les années 50 et 60, il a été prouvé scientifiquement que fumer est nocif pour la santé.

Quels sont les organes les plus touchés par le tabagisme

La fumée de cigarette est toxique pour de nombreux organes et parties du corps :

  • les poumons : ils sont les premiers impactés par la fumée de cigarette qui vient se coller sur la paroi des bronches et des alvéoles pulmonaires. Le goudron contenu dans la fumée est une matière visqueuse et collante que les poumons n’arrivent pas à la longue à éliminer. Ceci entraîne avec le temps de nombreux dommages et maladies dans les poumons :
    • la bronchite chronique obstructive : petit à petit les bronches et les différents conduits à l’intérieur des poumons vont se boucher rendant la respiration de plus en plus difficile. Cette maladie peut entraîner la mort si elle n’est pas prise en main à temps.
    • l’emphysème : dans cette maladie les alvéoles pulmonaires sont progressivement détruites par les dépôts de goudron qui s’y accumulent. Un fumeur atteint d’emphysème va avoir de plus en plus de mal à respirer et il peut en mourir si la maladie n’est pas traitée à temps.
    • le cancer du poumon : quasiment tous les cancers du poumon sont dus au tabac, 90 % pour être précis. En France en 2018, il y a eu plus de 33 000 décès provoqués par le cancer du poumon.
  • le coeur : fumer va avoir tendance à boucher les vaisseaux sanguins. Fumer va également favoriser l’apparition de caillots sanguins. Par conséquent les fumeurs sont deux fois plus susceptibles d’être victimes d’arrêts cardiaques que les non-fumeurs.
  • le cerveau : le tabagisme ayant tendance à obstruer les vaisseaux sanguins, les fumeurs ont trois fois plus de risques d’être victimes d’accidents vasculaires cérébraux que les non-fumeurs.
  • de nombreux autres organes sont touchés : le tabagisme augmente les risques de cancer dans de nombreuses autres parties du corps, comme la bouche, la gorge, l’oesophage, l’estomac, le foie, les intestins, les reins, la vessie, le sang, la peau et les seins.

Pourquoi fumer est-il dangereux pour la santé ?

Pour comprendre pourquoi la cigarette a des effets si nocifs sur le corps, il suffit de regarder la composition de la fumée de cigarette et la composition de chaque cigarette :

  • La nicotine : elle engendre soit-disant la dépendance physique au tabac. Mais en fait, la dépendance qu’elle engendre est minime. La réelle cause de la dépendance vient des additifs.
  • Les additifs ajoutés par les fabricants de cigarettes : lors de la combustion, ils se mélangent à la nicotine et décuplent son pouvoir addictif. Quand on arrête de fumer, ils sont à l’origine des symptômes de sevrage (maux de tête, anxiété, irritabilité…) que l’on ressent.
  • Le monoxyde de carbone : c’est un gaz qui se forme lors de la combustion de la cigarette. Dans le sang, les globules rouges, qui transportent l’oxygène dans tout le corps, fixent en priorité le monoxyde de carbone et donc le sang transporte moins d’oxygène vers les différents organes du corps et ceux-ci fonctionnent donc moins bien.
  • Le goudron  : c’est le principal constituant de la fumée de cigarette. C’est lui qui donne à la fumée sa couleur jaune marron et son aspect collant et visqueux quand elle se dépose quelque part. Il s’accumule dans les voies respiratoires et engendre de nombreuses maladies. Le goudron est responsable des nombreux cancers chez les fumeurs : en effet, plus de 50 substances cancérigènes ont été identifiées dans le goudron de la fumée de cigarette.

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), 8 milliards de personnes meurent chaque année dans le monde à cause du tabac. Plus d’un milliard d’entre elles sont des non-fumeurs qui meurent de tabagisme passif.